Que faut-il savoir sur l’isolation acoustique ?

septembre 21, 2020 Non Par Stéphane
Isolation acoustique

En immobilier écologique, l’isolation est un facteur particulièrement important, et pas seulement l’isolation thermique. L’insonorisation est un élément important pour rendre un logement confortable. Nous nous retirons souvent chez nous lorsque le besoin d’intimité et de calme devient écrasant. Mais même dans nos propres murs, le son peut encore pénétrer et nous distraire. Les murs mitoyens, les appartements et les routes très fréquentées sont souvent la source de perturbations. A l’intérieur de la maison, les salles de bains, les chambres, les studios de musique et les home cinéma ont tous des exigences particulières en matière de contrôle de la quantité de son autorisée à l’entrée et à la sortie. Si les matériaux utilisés pour la construction des murs et leur isolation ont souvent beaucoup à voir avec l’insonorisation, la charpente de la maison elle-même peut également servir de barrière contre le bruit.

L’isolation acoustique

En matière d’insonorisation, l’approche la plus élémentaire consiste à s’assurer que vous avez installé le bon type d’isolation. L’isolation conçue pour l’insonorisation est connue sous le nom d' »isolation acoustique » (ou isolation phonique). Bien que l’isolation acoustique ait également des propriétés d’isolation thermique (et donc une valeur R), elle est normalement conçue pour être efficace uniquement dans le but d’amortir le son, donc dans la plupart des cas, vous devrez également utiliser un type d’isolation thermique. La plupart des isolations acoustiques se présentent sous forme de matelas ou de couvertures. Soulignons qu’en règle générale, l’isolation d’une habitation ne sert pas qu’à l’obtention d’un confort supplémentaire, mais permet également, dans le cas d’une isolation thermique, de réduire voire supprimer les déperditions énergétiques entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitation. Les travaux d’isolation acoustique et thermique peuvent d’ailleurs au besoin faire l’objet d’une subvention nationale pour les ménages français telle que la prime eco énergie.

Les propriétés de l’isolation acoustique

L’isolation acoustique est généralement composée de laine de verre, de laine de roche ou d’un matériau similaire. Son efficacité en tant qu’isolant acoustique dépend de nombreux facteurs différents, mais peut être déterminée plus facilement en examinant son Indice d’affaiblissement acoustique aux bruits aériens (Rw) ainsi que l’indice pour les bruits d’impacts (Lw). Ces valeurs déterminent la quantité de son bloquée par un système ou un matériau particulier, et peut être appliquée à tout matériau qui contribue à bloquer le son. Une augmentation d’une unité Rw correspond approximativement à une réduction de 1dB du bruit.

Les maisons à ossature bois ou à ossature traditionnelle

Dans une maison à ossature bois ou dans les maisons à ossature traditionnelle, l’ossature des murs et les revêtements intérieurs (généralement des plaques de plâtre) permettent souvent au son de traverser les murs. Cela est dû au fait que les montants du mur transfèrent le son par inadvertance. Le son rebondit sur le mur en plaques de plâtre dans une pièce, traverse le montant et se propage dans la plaque de plâtre montée à l’arrière du même montant dans la pièce voisine. C’est pourquoi l’un des moyens les plus efficaces d’assurer l’insonorisation des murs d’une maison à ossature traditionnelle ou à ossature bois consiste à installer ce que l’on appelle une double ossature. Il s’agit de deux cadres muraux non fixés, couramment utilisés pour séparer les habitations dans les maisons jumelées et les duplex. Une double ossature a l’avantage de permettre de placer une isolation supplémentaire à l’intérieur de la cavité murale.

Les maisons à ossature métallique

Les maisons à ossature métallique ont une mauvaise réputation en matière de son. Certains prétendent que le cadre lui-même est responsable d’un grand nombre de bruits, car il se dilate et se contracte avec le temps. Cela est difficile à vérifier, mais on sait que les montants métalliques ont la capacité de transmettre plus de son que le bois, qui a tendance à mieux absorber le bruit.

Opter pour des matériaux alternatifs

Les ossatures construits à partir de panneaux structurels isolés sont très efficaces pour empêcher les bruits extérieurs de pénétrer à l’intérieur de votre maison. L’utilisation d’autres matériaux d’encadrement tels que les ballots de paille, les briques crues et les rondins peut également réduire la pollution sonore à l’intérieur de votre maison car ces matériaux ont tendance à être assez épais et denses.