Quel matériau d’isolation écologique choisir en rénovation ?

septembre 9, 2021 Non Par Stéphane

Vous souhaitez effectuer une rénovation ? Venez découvrir quel isolant écologique vous garantira des économies d’énergie.

Choisir matériau d'isolation écologique en rénovation

Si vous décidez de faire une rénovation dans le but de rendre votre demeure moins énergivore, une bonne isolation est primordiale. Pour une isolation écologique, il faut se tourner vers les éco-matériaux. Le terme est employé pour désigner les matières entièrement écologiques. Elles le sont non seulement dans leur conception, mais aussi dans leur utilisation, et même leur manière de se recycler. En plus de cela, procéder à une isolation écologique vous permet de prétendre à des aides financières comme MaPrimeRénov’. Découvrez donc les matériaux qui se veulent écologiques.

A lire également : L’immobilier écologique et sa mise en œuvre

Ouate de cellulose

La fabrication de l’ouate de cellulose se fait à partir de papier usagé. Pour la produire, ce sont de vieux papiers journal par exemple qui sont travaillés. Ils passent à la broyeuse, finissant mélangés avec du sel de Bore. C’est ce dernier ingrédient qui permet à l’ouate de cellulose d’être ignifugée.

Cet isolant est très efficace été comme hiver, offrant des résultats supérieurs à ceux de la laine de verre.
L’ouate de cellulose s’emploie aussi bien sur les plafonds que sur les murs, ou encore les combles.

En plus de tous ces avantages, l’ouate de cellulose ne contient ni amiante ni fibres cassantes. Sa fabrication garantit un recyclage complet et efficace.

Le verre cellulaire

C’est à partir de sable siliceux qu’est composé le verre cellulaire. Il s’agit d’un composé obtenu grâce à du verre en fusion. La fusion aura fait grimper le volume de ce dernier jusqu’à l’obtention d’une mousse solide.

Le verre cellulaire se retrouve souvent sous forme de panneaux, mais aussi de blocs ou de plaques. Il peut s’utiliser sur les planchers et les revêtements de toiture. C’est non seulement un isolant thermique, mais aussi acoustique. C’est pour cela qu’il est parfait pour les murs et le toit, notamment aussi grâce à sa résistance à la compression.

Toit de chaume

Le choix d’un toit de chaume est un choix judicieux. Le chaume est isolant, et n’est abîmé ni par la neige ni par la pluie ou encore le gel. C’est donc un matériau qui résiste très bien aux différents changements de températures.

Adapté pour un confort thermique, le chaume est très léger et ne fera pas pression sur votre toit. Totalement biodégradable, cet éco-matériau est aussi un isolant acoustique, et dans les conditions optimales, il peut durer plus d’une cinquantaine d’années.

La laine de mouton

Les bienfaits de la laine de mouton pour l’isolation thermique sont innombrables. Tout d’abord, c’est un matériau facile d’accès, puisqu’il provient de la tonte des moutons. La laine de mouton est écologique dans son traitement et permet une régulation thermique efficace, pour l’isolation de la toiture notamment.

La laine de mouton s’installe facilement, est non-inflammable, du moins en dessous de 560 degrés, et résiste très bien au temps.

Installée à l’intérieur de la maison, la laine de mouton permet d’éloigner la moisissure et est aussi un isolant acoustique.

Le chanvre

Actuellement, le chanvre est l’un des meilleurs isolants naturels qui existe. Il peut aussi bien s’utiliser sur le toit que sur les murs, et même sur le plancher. Pour cela, il est disponible en plusieurs conditionnements.

Vous pouvez vous procurer du chanvre en vrac, en panneaux ou encore en brique ou en rouleau. Le chanvre est un isolant efficace, facile d’emploi. Capable en plus d’absorber le CO2, il aidera à purifier l’air de votre maison.

Il est d’ailleurs très facile de se procurer de la laine de chanvre 100 % française. En plus de ses facultés isolantes, la laine de chanvre n’est pas sensible aux insectes, est imputrescible et dure longtemps.

Les propriétés du chanvre sont telles qu’on retrouve même des briques en chanvre !

Le liège

Le liège est un matériau naturel issu des chênes-lièges, des arbres qu’on retrouve essentiellement au Portugal.
C’est un matériau qui permet une isolation non seulement thermique, mais aussi phonique. Le liège a la faculté de retenir la chaleur extérieure, pour la redistribuer par la suite. Il est possible d’en mettre aussi bien pendant la construction que pendant la rénovation de votre maison.

On peut aussi employer le liège sous différents conditionnements, en intérieur comme en extérieur. Imperméable et renouvelable, le liège a néanmoins l’inconvénient de n’être disponible que pratiquement une fois par décennie. L’arbre dont il est issu a besoin d’une dizaine d’années environ avant de produire l’écorce nécessaire à sa fabrication.

Pour cette raison, disposez parcimonieusement le liège dans les endroits où il sera le plus utile, notamment grâce à sa résistance à l’humidité.

En conclusion

Avec toutes ces informations, il n’est pas évident de faire son choix. Si vous êtes dans l’impasse, consultez les propriétés thermiques des différents matériaux.

De plus, les facultés isolantes sont souvent meilleures lorsque plusieurs matériaux sont utilisés. Les combinaisons semblent être le secret d’une isolation écologique efficace.

Un autre élément dont vous devrez tenir compte est le rapport qualité/prix.

Votre lieu d’habitation joue aussi un rôle, car tous les matériaux ne s’adaptent pas de la même manière à tous les climats.

Pour prendre la meilleure décision et vous familiarisez au mieux avec des termes comme coefficient lambda ou encore déphasage ; n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.