Comment choisir une propriété ne nécessitant que peu d’entretien pour avoir une retraite paisible ?

août 19, 2020 Non Par admin
Maison avec peu d'entretien

La combinaison du vieillissement de la population et de la tendance du besoin de simplicité a conduit de nombreux ménages dont notamment de futurs retraités, à quitter leur logement pour une maison mieux adaptée et qui a besoin de peu d’entretien. 

Pour les acheteurs à la recherche d’une nouvelle propriété nécessitant peu de réparation, n’importe quelle petite maison ne fera pas l’affaire, et certaines propriétés sont plus adaptées que d’autres. De nombreuses villas sont relativement neuves et dotées d’équipements modernes.

Retrouvez aussi notre guide sur l’immobilier écologique !

Quel est le meilleur type de propriété à choisir ?

Une villa basse

Les villas basses sont les propriétés les plus recherchées par les personnes qui veulent réduire leurs dépenses. Ces propriétés compactes sont plus faciles à entretenir, et l’entrée de la villa ainsi que la disposition de l’étage (une villa basse peut avoir un étage au maximum) font de ce type de propriété la propriété idéale pour faire la transition entre une maison et une autre. Une villa peut s’avérer un meilleur investissement que l’achat d’un village de retraités, tout en offrant le même sentiment de communauté. 

Une maison de ville ou maison mitoyenne

Si les maisons de ville (appelées également maisons mitoyennes) offrent peu d’entretien et se trouvent souvent dans des endroits recherchés, le fait que les pièces soient réparties sur deux ou trois niveaux peut signifier que la propriété ne conviendra pas à long terme. Il faut absolument qu’elle soit à un seul niveau, sans étage, car en vieillissant, les gens sont susceptibles de tomber dans des escaliers qui sont caractérisés comme étant une des choses dangereuses dans leur vie.

Un appartement

De grands appartements de trois chambres à coucher peuvent offrir suffisamment d’espace pour ceux qui quittent une grande maison familiale. Mais pour que ces propriétés soient attrayantes, il est essentiel qu’elles disposent de suffisamment d’espace de stockage et de parkings sécurisés. 

Selon un agent immobilier, si les appartements nécessitent moins d’entretien, les frais de copropriété peuvent être plus élevés que le coût d’entretien de l’espace extérieur d’une maison, comme le jardinage (dans le cas où on choisirait une maison au lieu d’un appartement). Si vous allez dans un appartement, vous devrez probablement payer au moins 10 000 euros de taxes par an. Mais combien cela vous coûtera-t-il par an pour un jardinier ? Probablement la moitié. L’entretien de l’espace extérieure de la maison familiale peut être moins coûteuse que le paiement des frais de copropriété dans un appartement.

La réduction des frais divers

Les propriétaires d’appartements peuvent également être obligés de payer des prélèvements spéciaux pour des réparations importantes et inattendues, telles que les ascenseurs ou les toits, qui peuvent grever les finances de la retraite. 

Si les villas basses sont normalement en copropriété, les frais sont généralement peu élevés car il y a peu d’espaces communs ou d’équipements coûteux à entretenir. Certaines villas sont en copropriété et n’ont pas de frais permanents. 

Une petite maison avec une très petite cour ou un petit jardin à entretenir pourrait constituer un juste milieu pour les personnes qui veulent quitter une maison familiale trop grande, à condition qu’elle soit située dans une zone souhaitable.

Comment choisir la localité ?

S’installer dans une nouvelle région peut être risqué. Les acheteurs trouvent souvent qu’une nouvelle banlieue ne répond pas à leurs attentes, ce qui peut être problématique pour ceux qui regrettent leur achat. 

Ils reviennent et veulent racheter dans la zone où ils se trouvaient auparavant, mais la vie a évolué. Les personnes qui veulent rester dans leur quartier peuvent faire l’objet d’une concurrence importante, car les acheteurs d’une première maison et les futurs retraités peuvent se disputer le même type de propriété. Les propriétés devraient être idéalement situées à proximité des médecins, des pharmacies, des transports publics, des réseaux sociaux existants et de la famille. 

La clé pour les futurs retraités est de trouver le logement idéal dans leur quartier actuel. Ils sont surtout engagés dans la région parce qu’ils y sont peut-être depuis des décennies.

Avez-vous vraiment besoin de réduire vos dépenses ?

L’échange d’une grande maison familiale contre une propriété plus petite peut être un moyen de libérer des fonds pour la retraite, en particulier pour ceux dont le solde de la pension de retraite est relativement faible. Leur maison a pris de la valeur, et ils peuvent être riches en actifs mais pauvres en argent. Ils estiment qu’ils doivent vendre leur maison car sinon ils devraient vivre de leur pension de retraite. 

L’attachement de nombreuses personnes à leur maison peut rendre le processus difficile. Si vous avez été dans votre propre maison pendant longtemps et que vous préférez ne pas déménager, mais que vous ne pouvez tout simplement pas l’entretenir, c’est vraiment difficile sur le plan émotionnel. 

Mais les acheteurs qui se sentent obligés de réduire leurs dépenses pour financer leur retraite ont peut-être eu la possibilité de vieillir dans leur propre maison, grâce aux aides sociales. Cela permettrait aux propriétaires d’avoir accès à des dizaines de mille d’euros par an sur la valeur nette de leur maison, réduisant ainsi la nécessité de vendre pour financer leur retraite. 

Les propriétaires âgés ne devraient pas se sentir obligés de déménager dans une maison plus petite simplement parce que leurs enfants ont déménagé. S’ils peuvent rester dans leur propre environnement et bénéficier du plus grand soutien possible, il est recommandé de le faire.