Que faire avant d’investir dans un bien immobilier à rénover ?

septembre 17, 2020 Non Par Stéphane
Bien immobilier à rénover ce qu'il faut faire

L’achat d’un bien à rénover peut être une entreprise très rentable, à condition de respecter quelques règles d’or. Comme pour tous les investissements immobiliers, les acheteurs doivent s’assurer qu’ils sont bien informés et qu’ils ont effectué le travail de base nécessaire avant de signer le contrat. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d’investir dans des maisons qui nécessitent de vastes travaux de rénovation. Savoir ce qu’il faut acheter et ce qu’il faut laisser tomber est un élément clé de la réussite de ce type d’achat immobilier. 

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles certains investisseurs optent spécifiquement pour des maisons qui ont besoin d’attention. Beaucoup d’investisseurs achètent des maisons à rénover pour faire des bénéfices en les vendant plus tard. Le fait qu’il y ait moins de concurrence sur le marché pour ce type de maisons signifie qu’elles se vendent généralement à des prix inférieurs à ceux de la plupart des maisons de la région. Un autre avantage est leur potentiel de retour sur investissement, surtout s’ils ont été achetés à un bon prix. 

Le fait de prendre les bonnes décisions au début de l’investissement aura une influence considérable sur le potentiel d’investissement de la propriété. La maison idéale pourrait être déguisée sous une couverture de peinture écaillée et de divers autres éléments inesthétiques qui feraient invariablement fuir les acheteurs. Les investisseurs plus exigeants devront voir au-delà de l’apparence extérieure de la propriété et envisager le véritable potentiel de la maison. Voici quelques conseils pour les investisseurs à la recherche de la maison idéale. 

Et pourquoi ne pas intégrer une démarche écologique à votre projet immobilier ? Optez pour un immobilier écologique !

L’emplacement est vital   

C’est la règle numéro un en matière d’achat immobilier. Demandez à n’importe quel expert immobilier son avis sur l’achat d’une propriété et la première chose qu’il est susceptible de vous dire est : achetez dans le bon quartier. C’est tout simplement parce que l’emplacement d’une propriété détermine en grande partie sa valeur et son potentiel d’appréciation. L’achat d’un bien immobilier de qualité supérieure dans un bon quartier signifie que l’acheteur a moins de chances de sur-capitaliser et donc de voir peu ou pas de bénéfices lorsqu’il revendra le bien. La règle de base est d’acheter la pire maison dans le meilleur quartier, plutôt que la meilleure maison dans le pire quartier. 

Du point de vue de l’investissement, les maisons situées à proximité d’un certain nombre de commodités telles que des centres commerciaux, des zones de divertissement et de bonnes écoles voient généralement leur capital augmenter plus rapidement à long terme que celles qui ne le sont pas. 

Examinez le type de la propriété 

Certains types de propriétés sont plus recherchés dans certaines régions, en fonction de la démographie des acheteurs dans cette région. Par exemple, les familles rechercheront des maisons indépendantes plus grandes, tandis qu’un jeune cadre optera pour une unité de titre de propriété sectionnelle. Si la majorité des maisons vendues dans une région sont de ce genre là, il serait logique qu’un investisseur l’achète. La demande détermine généralement le prix des propriétés dans une région, donc si un type particulier de propriété est très demandé, c’est celui-là que l’acheteur doit choisir. 

Examinez la conception de la maison 

Déplacer les murs ou modifier la conception d’une maison pour qu’elle soit plus fluide peut être un exercice difficile et très coûteux. C’est pourquoi il est important que la coque de la maison soit bien conçue et correctement disposée. En ce qui concerne la conception, il est essentiel que l’aménagement de la maison soit pratique et qu’elle soit bien agencée d’un endroit à l’autre. Souvent, lorsque des zones ou des pièces d’une maison ont été ajoutées à un stade ultérieur, il peut y avoir un décalage dans l’agencement s’il n’a pas été bien pensé. Dans certains cas, il vaut mieux que les investisseurs s’en aillent plutôt que d’essayer de corriger une mauvaise conception.

Examinez l’état général de la maison 

Certaines rénovations sont gérables, mais s’il y a trop de défauts ou de dommages structurels possibles, la maison peut être plus un piège à argent qu’une bonne option d’investissement. L’idéal serait que la maison soit habitable pour qu’elle soit considérée comme une option viable. Les améliorations esthétiques sont une chose, mais les changements majeurs apportés à la structure ou aux fondations de la maison en sont une autre. Ce genre de propriétés ne fera qu’anéantir les éventuels retours sur investissement futurs au lieu de les réaliser. Les autres rénovations ou réparations potentiellement coûteuses dont il faut se méfier sont les suivantes :

  • l’ajout de pièces supplémentaires, un garage ou déplacement des murs ;
  • le remplacement du toit ;
  • la rénovation complète de la cuisine ou de la salle de bain (même si ces changements peuvent ajouter de la valeur à la maison) ;
  • le remplacement de tous les cadres de fenêtres ;
  • le remplacement de toute la plomberie et de l’électricité ;
  • le coulage de béton pour les allées, les trottoirs, les marches.

Pour tout investissement, il est toujours préférable de disposer d’un maximum d’informations afin de pouvoir prendre une décision éclairée qui sera payante à long terme. C’est pourquoi il est conseillé à tout investisseur qui veut faire des réparations de faire appel à l’expertise d’un inspecteur professionnel de l’habitat s’il n’est pas sûr ou s’il veut s’assurer qu’une maison est structurellement saine. Il est bien préférable de déterminer le coût de l’investissement de rénovation dès le départ, plutôt qu’après l’achat.