Par quoi remplacer votre chaudière au gaz ?

Par quoi remplacer votre chaudière au gaz ?

juillet 16, 2021 Non Par Stéphane

Vous souhaitez remplacer votre chaudière au gaz et ne savez par quoi le faire. Cet article vous dit tout.

Une chaudière est au cœur du système de chauffage central d’une maison. La chaudière à gaz est à l’une des plus courantes au monde bien que coûteuse et néfaste pour l’environnement, et donc contraire aux idées de l’immobilier écologique. La remplacer se révèle donc être une action nécessaire qui non seulement vous fera économiser de l’énergie, mais aussi contribuera à améliorer le confort de votre logement.

Toutefois, obtenir une nouvelle installation peut être un processus complexe. Dans ce guide, nous proposons les meilleures alternatives aux chaudières à gaz pour vous aider à faire le bon choix pour votre maison.

Quand dois-je remplacer ma chaudière à gaz ?

Voici les signes majeurs qui vous indiquent que vous devez remplacer votre chaudière :

Ma chaudière ne fonctionne plus comme avant

Vous avez donné à votre chaudière tout l’amour et le traitement qu’elle mérite, mais il semble que ses meilleurs jours soient derrière. Quelques signes pourraient être des radiateurs ayant besoin de plus de temps pour chauffer ou un besoin constant de réajuster la pression de la chaudière.

Elle ne cesse de tomber en panne

Généralement, une chaudière a une durée de vie de 10 à 15 ans. Plus votre chaudière vieillit, plus elle nécessite un travail de réparation. Son entretien une fois par an devrait suffire à la maintenir en bon état toute l’année, mais si vous rencontrez des problèmes tous les deux mois et que les réparations deviennent familières, c’est qu’il est temps de la remplacer.

Ma facture de gaz est trop élevée

Les chaudières sont notées de A à G, A étant la plus efficace et G la moins efficace. L’efficacité est déterminée par la quantité de gaz que l’équipement peut convertir en énergie. Les chaudières classées G ont une efficacité inférieure à 70%, ce qui signifie que 30% du combustible qu’elles consomment sont gaspillés, tandis que les chaudières classées A ont un rendement de 90%.

Le remplacement de votre chaudière cotée G par une chaudière cotée A engendrera de grosses économies sur vos dépenses annuelles en gaz.

Ma chaudière fait de drôles de bruits

C’est une plainte courante due à une accumulation de boue et de tartre dans la chaudière au fil du temps. Parfois, vous remarquerez que vos radiateurs sifflent, vibrent ou claquent. Cela pourrait signifier un problème plus grave qui nécessite un remplacement.

Combien coûte l’installation d’une nouvelle chaudière ?

La bonne chaudière pourrait rendre votre ménage plus confortable, un investissement que nous pensons valoir la peine. Les prix des alternatives varient considérablement.

Le coût de remplacement d’une chaudière combinée avec une autre du même type pourrait être inférieur à celui d’un individu cherchant à passer d’une chaudière ordinaire à une chaudière combinée. Les coûts dépendent également de facteurs tels que la marque, l’efficacité, le type de chaudière, sa taille et la complexité du processus d’installation.

Concrètement, l’installation d’une nouvelle chaudière coûte en moyenne 5 704 € avec une fourchette typique entre 3 641 € et 8 068 €. Un modèle d’efficacité standard vaut en moyenne de 3 000 € à 6 000 €. Les modèles à haut rendement coûtent de 6 000 € à 11 000 €. A cela, s’ajoute une main-d’œuvre coûtant entre 1 000 et 2 500 €.

Quelles sont les meilleures alternatives aux chaudières à gaz ?

Ce sont :

La pompe à chaleur

C’est un appareil utilisant une petite quantité d’électricité. Elle absorbe la chaleur naturelle de son environnement et la libère dans diverses pièces de la maison. Et mieux encore, elle ne produit pas de gaz à effet de serre.

Parfaite pour l’été, elle est extrêmement efficace et capable de produire 3 à 4 fois plus de chaleur qu’un radiateur électrique conventionnel tout en utilisant la même quantité d’électricité. Un avantage qui vous fera économiser de l’argent à long terme.

Le panneau chauffant infrarouge

Il fonctionne en émettant de l’énergie infrarouge qui est ensuite absorbée par des objets solides et convertit en molécules qui vibrent pour réchauffer les pièces d’une maison aussi bien en été qu’en hiver. L’avantage de ce système est qu’il nécessite très peu d’entretien et ne transfère pas de particules aériennes, un aspect particulièrement utile pour des personnes souffrant d’allergies.

Les panneaux solaires thermiques

C’est l’une des meilleures alternatives aux chaudières à gaz. Très populaires sur le marché, ils sont écologiques et absorbent la chaleur du soleil dans les panneaux installés autour d’une maison ou plus communément sur le toit. Le fluide chauffé est ensuite transféré vers le réservoir d’eau chaude où il est stocké et prêt à être utilisé. La plupart de ces panneaux sont utilisés en conjonction avec d’autres produits de chauffage car ne générant pas assez d’énergie pour réchauffer une maison entièrement.

Cependant, ils se marient bien avec les options infrarouges et les pompes à chaleur pour un produit de chauffage complet.

Notez que les panneaux solaires thermiques font partis des équipements éligibles aux aides financières mis à disposition par l’Etat pour changer une chaudière au gaz par exemple, par un équipement plus économique et écologique. Les panneaux solaires thermiques peuvent donc se révéler être une option plus qu’intéressante surtout si vous vivez dans une région très ensoleillée, comme le sud de la France ou l’île de La Réunion. N’hésitez pas à vous renseigner sur ces aides selon votre région.

Ressources utiles :

Les chaudières à biomasse

Une chaudière à biomasse est une alternative directe à une chaudière à gaz. En effet, elle implique une combustion du bois pendant laquelle, le dioxyde de carbone est également brûlé. Ce qui en fait une option de chauffage très durable et écologique. Toutefois, les chaudières à biomasse nécessitent un nettoyage régulier en raison de son mode de fonctionnement.
Car, elles dépendent beaucoup de tuyauteries ou de filtres propres pour fonctionner correctement. Enfin, ils sont certes assez coûteux, mais très économiques par rapport aux systèmes de chauffage habituels.

Conclusion

Le besoin de méthodes de chauffage alternatives se fait sentir depuis plusieurs années. En effet, les lignes directrices des gouvernements pour une empreinte carbone zéro impliquent que la combustion du gaz fasse bientôt partie du passé.

A cela, s’ajoute la nécessité pour les propriétaires d’économiser de l’argent à long terme. Maintenant que vous connaissez les alternatives aux chaudières à gaz, vous comprenez mieux les options dont vous disposez. Vous pouvez dès à présent opérer le choix qui vous convient.