Comment végétaliser sa toiture ?

mars 22, 2021 Non Par Stéphane

Végétaliser une toiture ne se fait pas du jour au lendemain de façon ex-nihilo. Il n’est pas non plus nécessaire de faire appel à un professionnel pour végétaliser une toiture. Toutefois, le minimum requis c’est de suivre scrupuleusement la procédure de végétalisation et d’avoir une main verte.

En effet végétaliser sa toiture nécessite un instinct de bricolage, faire preuve d’une grande patience et d’avoir du respect envers la nature. Plus encore, si on est en présence d’une toiture en pente.

De ce fait, en plus d’apporter une certaine esthétique, le toit végétalisé offre un bon nombre d’avantage. On peut tout à faire dire qu’il permet d’isoler la maison des sons et de la chaleur, s’inscrivant dans une démarche d’immobilier écologique. De même, avec une meilleure répartition des eaux de pluie, il réduit la pollution au C02.

Ainsi, si vous souhaitez végétaliser votre toiture par vous-même, il est conseillé de procéder à une végétalisation extensive. Celle-ci est moins couteuse, facile à installer et s’intègre très sur des espaces assez réduits (c’est le cas des abris de jardins et des cabanons). Voyons comment faire dans la suite de cet article.

Toiture végétalisée

Le cadre

Le travaille ici consiste à confectionner un cadre tout autour de la toiture. Vous déterminez la hauteur du cadre par rapport à la quantité de la terre qu’il devra contenir. Plus encore, du type de végétaux qu’il faudra y planter. Ainsi, vous pouvez créer votre cadre en bois dont la réalisation est plus simplifiée. Vous pouvez aussi vous tournez vers un cadre en métal, qui tiendra mieux au fil du temps. Lorsque votre toiture présente une configuration bien pendue, il est judicieux d’intégrer des traverses intermédiaires. Ceci aboutira à plusieurs compartiments qui permettront de maintenir la terre en place.

L’étanchéité

C’est l’étape la plus importante qu’il soit car elle épargne de tout problème qui pourrait survenir à la suite. En effet, dès lors que le substrat et les plantes seront installés, vous ne serez plus à même de la remplacer. Pour cela, même si vous bénéficiez déjà d’une toiture bien imperméable, il convient de la renforcer de manière efficace. Ceci étant, pour mettre en place l’étanchéité, il faut vous servir d’une bâche de bassin précisément de type EPDM. Ce dernier doit être installé de façon à ce qu’il puisse remonter tout au long du cadre confectionné à l’étape précédente.

Le drainage

Le drainage lui aussi est d’une grande importance, et ce même si votre toiture est en pente. Dans ce cas ; il est question de rajouter un drainage simple, pour que l’eau ne stagne et alourdisse toute la structure. Ce qui pourrait faire mourir les plantes. Pour ce faire, pouvez opter soit pour une plaque de polystyrène et l’adapter pour cet effet. Soit pour une plaque de pouzzolane qui devra être entièrement recouvert d’un géotextile, pour qu’elle ne s’associe pas à la terre. Maintenant, il faut vous rassurer que l’eau puisse s’évacuer normalement au niveau des gouttières. Pour cela, il faut faire des trous dans la partie basse de votre cadre à hauteur du drainage.

Le substrat et les végétaux

Le substrat c’est la matière sur laquelle viendront pousser les plantes. Il se compose de terre et de gravillons qui rendent le drainage bien plus facile. Pour un substrat encore plus léger, vous pouvez substituer les gravillons par les éléments tels que la pouzzolane, la vermiculite ou encore la perlite.

Par ailleurs, l’épaisseur de votre substrat se fera en fonction du type de plantes que vous souhaitez et par conséquent du résultat escompté. Pour végétaliser sa toiture, les plantes qu’on sollicite le plus sont les sedums du fait de leur petite taille. De plus, elles peuvent résister aux éléments rudes du climat comme la sècheresse, la chaleur et le gel. En outre, elles se déploient avec aisance sur les toitures, une fois tout le dispositif cité plus haut, en place.

Ainsi, il suffira juste de mettre la terre avec le gravillon à une épaisseur de 5 cm et le tout sera joué. Dans ce cas précis, il est conseillé de choisir les sedums rampants. On les vend, soit dans des pots ou alors en de petits morceaux de fragments que vous n’aurez qu’à planter directement. De plus, ce sont des plantes qui fleurissent et vous aurez alors le choix entre plusieurs coloris. Le grand avantage avec ces plantes c’est qu’elles ne nécessitent pas d’entretien, bien adapté pour des toitures difficiles d’accès.

Toutefois, si vous recherchez plus de variété, vous trouverez des bulbes, des graminées et des vivaces. Dans le cas d’espèce, il faudra créer un substrat de 15 cm d’épaisseur pour les accueillir sur le toit. Le plus important ici sera de vous assurer que votre toiture puisse supporter le poids d’une telle épaisseur. Sinon bonjour les dégâts ! Pour finir, ces plantes demandent plus d’entretien, notamment une coupe régulière des feuilles et des fleurs mortes.